Actualité

Nouvelles du monde

L'ETA abandonne la violence

Après plus de 40 ans de lutte armée, le groupe terroriste basque, Euskadi ta Askatasuna, a décidé d'abandonner définitivement la violence. Selon un communiqué émis le 20 octobre 2011, la Conférence internationale de la paix qui s'était tenue à Saint-Sébastien trois jours auparavant, et à laquelle ont notamment participé Kofi Annan, ex-Secrétaire général de l'ONU, et Gerry Adams, dirigeant du Sinn Féin, a joué un rôle essentiel dans la décision d'ETA de déposer les armes. Les représentants de la direction d'ETA, qui ont souligné la « l'importance politique majeure » de cette réunion, ont déclaré que « la reconnaissance d'Euskal Herria et le respect de la volonté populaire doivent prévaloir sur la contrainte », car « telle est la volonté des citoyens basques ». Des institutions pour la paix du monde entier, parmi lesquelles l'ICIP, ont célébré la nouvelle et ont souligné que l'abandon de la violence était une étape importante vers la paix et la réconciliation au Pays basque.