Actualité

Nouvelles du monde

Prix Nobel de la paix 2011

Le comité norvégien de l'Institut Nobel a récompensé trois femmes, les Libériennes Ellen Johnson Sirleaf et Leymah Gbowee, et la Yéménite Tawakkul Karman, pour leur lutte non violente pour la sécurité et les droits des femmes, ainsi que leur participation à la construction de la paix. Ellen Johnson Sirleaf a été, en 2006, la première femme élue présidente d'un État africain, ce qui lui a permis de contribuer à la sécurité de son pays et à son développement économique et social. Leymah Gbowee a joué un rôle essentiel pour la mobilisation et l'organisation des femmes du Liberia, au-delà des différences religieuses et ethniques, pour mettre fin à la guerre civile et garantir la participation des femmes aux élections. Enfin, Tawakkul Karman a œuvré pour le droit des femmes, la démocratie et la paix au Yémen. Elle a dédié ce prix aux activistes du printemps arabe.